7 commentaires sur “Le plagiat : ça s’arrête où ?

  1. Je demanderais : ça commence où ?
    Génétiquement, je pense avoir plagié mon père et ma mère.
    Bonne question, en effet.
    Salutations

    • Mais justement, je présente ce sujet de manière philosophique ; si copier est un plagiat, ça commence à…un caractère, un mot ! La vraie question est donc de savoir quand ça s’arrête, et non quand ça commence, puisque c’est tout de suite.

      T’inquiète, j’ai copié mes parents aussi. :-p Mais au niveau comportemental et philosophique, en plus de génétiquement.

  2. Je ne sais pas si c’est valable aux USA, mais la législation française est sensible à la différence entre secteurs économiques : en gros, il est tout-à-fait possible de déposer un nom de marque identique à une marque déjà existante à condition que l’une et l’autre ne travaillent pas du tout dans la même branche. Et c’est là plein de bon sens : vu que les activités de Wikivoyage n’ont strictement rien à voir avec celles de l’OMC, le risque de confusion entre logos proches mais pas identiques était nul. Dommage qu’on se fasse avoir par une simple intimidation…

    • C’est drôle quand même…C’est exactement ce que mon père m’expliquait, il n’y a pas deux heures, à ce sujet (je n’avais pas encore vu ton commentaire à cause d’un bug de l’éditeur) !

  3. Je comprends, mais en méditant la question, en la retournant dans la bouche, il m’est venu une pensée que si cela n’avait pas de commencement, peut-être qu’il n’y pas de fin à toucher.
    Salutations.

  4. La violation de droit d’auteur en droit français est (pour faire simple) caractérisé par le copier-coller pur, l’adaptation et la paraphrase. Dans Wikipédia, l’essentiel est de retranscrire les informations présentes dans les sources, mais éviter la copie passe à la fois par la reformulation et par le fait d’éviter de conserver les mêmes structures de fond et de forme.

    Pour l’affaire de WMF et de l’OMC, tu es un peu trop élogieux envers le logo de Wikivoyage qui n’est pas aussi complexe et beau que tu l’indiques. Il est vrai en revanche que la ressemblance entre les deux logos n’est pas suffisante pour considérer qu’il y aurait risque de confusion ou plagiat et que dans ce cas, l’OMC abuse. Cependant, la WMF n’a pas la puissance politique et économique de sociétés comme Google et Microsoft et risque de perdre beaucoup d’argent dans un procès contre cette organisation qui peut se payer tous les meilleurs avocats du monde et faire jouer son influence supra-nationale sur les états du monde.

    • C’est bien gentil de parler de reformulation, mais personne ne juge du taux de ressemblance entre un texte et un autre, et c’est pour cette raison que les frontières du plagiat sont indéfinissables.

      Et, comme je le disais dans l’article, j’ai en effet été violent pour l’OMC et élogieux pour WV, mais c’est pour la simple et bonne raison de mettre en évidence le problème, afin d’en faire une illustration parfaite pour mon propos. Je sais que c’est subjectif et je l’assume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s