Quelle responsabilité pour les dresseurs de robot en cas d’erreur ?

Sur Wikipédia, un bot (ou robot) est un compte semi-automatisé ou complètement automatisé servant à effectuer de nombreuses contributions longues ou ennuyeuses à faire à la main. Je suis moi-même le dresseur d’un bot, OrikriBot, qui frôle maintenant les 100 000 contributions (alors que je n’en suis qu’à…22 000 à peine…Enfin c’est déjà beaucoup).

Les dresseurs de bot se rendent (pour la plupart des dresseurs actifs) sur la page des requêtes aux bots, où des utilisateurs soumettent des demandes de ces fameuses modifications ennuyeuses aux dresseurs de bonne volonté. Mais, là, les demandeurs ne motivent pas toujours leur requête correctement, ce qui induit les dresseurs et erreur et leur fait faire des bêtises. Parfois même (je n’en ai jamais été témoin mais je pense que ça doit exister), les requêtes doivent être totalement abusives car aucune discussion ne les motivent (j’ai d’ailleurs été témoin de cas de requêtes justifiées mais pas argumentées, présentant un manque de discussion parallèle par exemple).

C’est là que je me pose la question (méditez-là, chers lecteurs) : quel pouvoir discrétionnaire pour les dresseurs de bot ?

Deux cas extrêmement récents peuvent illustrer mon propos.

  • Cette requête que j’ai traitée moi-même, pour laquelle j’ai attendu deux jours car j’étais conscient du risque de représailles, a suscité une réaction à laquelle j’ai répondu d’une manière un peu virulente. Constat : celui-là même qui avait réagi au traitement de la requête ne répond pas à mes arguments. Tout est bien qui finit bien, pourrait-on dire, mais suis-je responsable, aurais-je pu mieux faire, ou bien c’est le demandeur qui a tout sur le dos (dans le cas où l’utilisateur ayant réagi a raison, bien sûr) ?
  • Celle-ci (voici un lien qui sera valable une fois la requête archivée : [1]) a été traitée immédiatement. J’aurais fait pareil puisqu’elle débouche d’un consensus de page à supprimer. Pourtant, une voix s’est élevée, celle d’une personne qui va à l’encontre de la décision du débat. C’est son droit, mais pourquoi aller à l’encontre d’une décision attestée par les mathématiques et ratifiée par le demandeur ? Le dresseur de bot qui a traité cette requête se retrouve donc certainement dans le même cas que moi tantôt.

Donc voilà, chers lecteurs, si vous comprenez quelque chose en matière de part de responsabilité de cette affaire, faites-moi signe en répondant directement à cet article, parce que moi, je ne vois pas.

Advertisements

4 commentaires sur “Quelle responsabilité pour les dresseurs de robot en cas d’erreur ?

  1. Je considère depuis toujours que la gestion des robots est de très loin ce qu’il y a de plus anarchique dans Wikipédia, de surcroit le moins questionné (au Bistro). C’est une situation qui semble immuable, comme une idolâtrie béate et confortable des capacités informatiques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s