L’effet papillon et Internet

A l’origine, l’effet papillon était décrit d’une question :

Un simple battement d’ailes d’un papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ?

asotMis au goût du jour par une nouvelle de science-fiction de Ray Bradbury, l’effet papillon s’est ensuite popularisé et a permis de justifier les plus incroyables coïncidences. Pourtant, l’effet papillon est bien réel, et il est scientifiquement prouvé que l’existence d’un seul être humain change la situation planétaire, par effet boule de neige, des millions d’années plus tard.

Mais cet insecte n’a-t-il pas plus d’importance encore maintenant avec les nouvelles communications ? Et avec Internet ?

Déjà avec le téléphone, une personne pouvait agir sur la vie d’une personne distante en la faisant sursauter dans son bain, ou bien en la réveillant. Dans l’un ou l’autre cas, ladite personne pouvant être désormais de mauvaise humeur, elle peut ne pas être attentive à ce que dit son interlocuteur, lequel prendra une minute de plus pour être sûr d’avoir fait comprendre à quel point les brosses à dents électriques Safrott peuvent être confortables pour les gencives sensibles. Laquelle minute empêchera par la suite à Monsieur le représentant de l’entreprise Safrott de prendre l’ascenseur sitôt arrivé dans le building où Monsieur le représentant de l’entreprise Safrott avait rendez-vous. La minute perdue se transforme ainsi en deux : à vous d’imaginer la suite de l’histoire. Continuer d’empiler les minutes perdues ou les récupérer et imaginer toutes les issues possibles à un tel nombre de probabilités ? Les éternels dédoublements de possibilités sont la spécialité du lépidoptère.

Bref.

Mais maintenant avec Internet ? Les relations entre les gens tiennent du capharnaüm, de la cacophonie communicationnelle. Pour reprendre l’exemple tout bête du coup de téléphone : il peut impliquer plus que deux personnes. Il existe de nos jours des milliers de « bip » reliés à des milliers de truc intéressants à voir, à faire, à vérifier, à changer, à apprendre. La simple rédaction de cet article enverra un mail ou un autre type de notification à 13 personnes. Qui sait comment elles, vous, chers lecteurs, avez paramétré le « bip » qui vous informera que j’ai écrit ? 13 raisons de rater un ascenseur, et tout ça…à cause de moi.

Tout évènement a un impact à long terme. Le réchauffement climatique peut créer des courants froids qui causeront des vent trop forts dans le Sahara, et ce petit grain de sable qui se déplacera à cause de ce vent…peut-être qu’il sera la cause de la fin du monde, dans quelques millions d’années ? L’extrapolation dans ce domaine est infinie.

Mais il est en revanche possible…probable même, qu’Internet soit, à jamais, la chose qui aura le plus grand impact sur la vie de la planète. Son inventeur n’en eut-il pas eu l’idée que l’Apocalypse aurait été retardée de 1567 ans. Pourquoi pas ?

Publicités

Un commentaire sur “L’effet papillon et Internet

  1. L’envie de lire ce billet fort bien écrit vient effectivement de retarder de 5 minutes l’heure à laquelle je m’installerai devant mon téléviseur pour manger tranquillement mon repas. Encore une conséquence de l’effet papill’Ork.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s